Heitor Villa-Lobos | Bedford Tradition

Heitor Villa-Lobos

Heitor Villa-Lobos (1887-1959) fut le compositeur brésilien le plus important du XX’ siècle et un grand autodidacte de la musique. Très jeune, il s’initia au violoncelle et à la clarinette. Ses parents refusant qu’il apprenne le piano, il aurait déchiffré les préludes de Chopin à la guitare, instrument qu’il étudia en autodidacte.
Il se produisit comme guitariste dans des «chôros», ensembles instrumentaux populaires qui jouaient dans les rues. Parallèlement, il s’intéresse à la musique classique. Les Bacchianas Brasileiras, un hommage à Bach, allient des rythmes brésiliens à la technique du contrepoint du maître.
Séjournant à Paris de 1923 à 1925 et de 1927 à 1930, Villa-Lobos prend connaissance de la musique de Debussy et Milhaud. Il a su mêler remarquablement les divers éléments du folklore brésilien aux traditions musicales de l’Europe. De 1952 à 1959, il réside à l’Hôtel Bedford où il compose Genesis.
Sa rencontre avec le guitariste Andrés Segovia, lui-même client de l’Hôtel Bedford, a donné naissance aux Douze Etudes (1929). Il fut un pionnier et instigateur du développement du répertoire original de guitare au XXe siècle.